Velouté de brocolis au lait d'amande


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 3 bouquets de brocolis
- 750 ml de lait d'amande
- 1 barquette de Saint Moret (ou équivalent) allégé
- 1 oignon rouge
- sel, poivre

Faire cuire les têtes de brocolis dans un grand volume d'eau pendant environ 10 min (elles doivent être tendres mais pas molles !) et bien les égoutter. Puis les mixer avec le lait d'amande (ajuster la quantité en fonction de la consistance souhaitée) et les 3/4 du fromage frais. Saler et poivrer. Faire réchauffer si nécessaire.

Disposer dans des bols et déposer une cuillère à café de fromage frais, parsemer de quelques lamelles d'oignon et donner un dernier tour de moulin à poivre. Servir aussitôt !

Recette adaptée d'après une recette Vital Food

Noirmoutier

Voilà quelques années déjà qu'on pose nos bagages sur cette belle (presque) île de Vendée et on commence à y avoir nos repères et nos habitudes. Voici donc nos adresses, coins et produits préférés, et sans exhaustivité... parce qu'on compte bien en découvrir plein d'autres encore !

Si la marée le permet, arriver sur l'île par le Gois, c'est une bien meilleure idée que de prendre le pont. D'abord parce qu'on a vraiment l'impression de pénétrer dans un autre monde et surtout parce que, quel que soit le temps, la lumière sur la mer est toujours extraordinaire. Et n'oubliez pas d'ouvrir les vitres de la voiture pour profiter du parfum de l'iode !

 

A Noirmoutier, la mer, la fleur de sel et les marais seront votre fil rouge, pour les balades comme dans l'assiette. Récoltée à la main de juin à septembre, la fleur de sel se décline dans de nombreux produits. On en trouve vraiment partout, les producteurs en vendent dans leurs guérites au coeur des marais salants ou sur le marché (et 30% moins cher qu'en grande surface, donc n'hésitez pas à y faire un saut !). 




Parmi nos produits préférés, la baguette à la fleur de sel de la boulangerie Prouteau, 10 rue de la Prée au Duc (juste en face de U Express), sa croûte craquante est parsemée de morceaux de sel croustillants et elle est parfaite avec des fruits de mer ou avec le beurre demi-sel croquant (à la fleur de sel de Noirmoutier, forcément) de la fromagerie Beillevaire. 




Et puisqu'on en parle, les jours de marché (les vendredis en hiver + les mardis et dimanches d'avril à octobre), n'oubliez pas de rentrer dans la halle sur la place de la République pour saliver devant la vitrine de la fromagerie Beillevaire. Outre les excellents fromages qu'elle propose (grand choix de fromages de chèvre), on craque plus particulièrement pour les desserts lactés (yaourts à l'ancienne, riz au lait au caramel, mousses au chocolat), tous excellents, et SURTOUT pour le Crémet Nantais, cette mousse absolument indécente au fromage blanc ET à la crème fraîche ! 


On aime aussi leur beurre aux algues qui accompagne particulièrement bien les fruits de mer et les pommes de terre primeurs, simplement cuites à l'eau. On vous en avait déjà parlé dans cette salade de pommes de terres aux langoustines d'ailleurs.


Restons un peu sur le marché et dans la halle où on trouvera évidemment les légumes de saison des producteurs locaux. En avril, mai on mangera les toutes petites pommes de terre primeur à peine récoltées, les asperges et les premières fraises de Vendée. Et on y trouvera un grand choix de poissons, huîtres, palourdes, crustacés ultra frais (on aime bien Lulu la Moule qui a aussi une poissonnerie en ville) et ces trop jolies crevettes dont la taille oscille entre les petites grises et les bouquets. Mais attention à leur prix qui double presque en été ! 
Mais si vous vous sentez d'attaque, allez plutôt les pêcher vous-même : l'île possède de nombreux spots de pêche à pied, du côté du Gois comme sur les côtes nord. En ce qui nous concerne on n'a jamais pu attraper plus de deux crevettes (pourtant on en a vu qui se débrouillaient très bien) mais on a toujours eu de la chance question palourdes (et quand on pense qu'elles ne sont jamais à moins de 12€ le kilo sur les étals, on n'hésite pas à se mouiller les pieds). Un délice avec des pâtes, ou même sans rien ! Vérifiez quand même en mairie la qualité de l'eau avant de vous lancer.
On trouve aussi beaucoup d'huîtres élevées plus ou moins localement, mais nous on préfère aller les déguster avec un vin blanc sur le port de l'Herbaudière, chez La Jane où l'accueil est toujours chaleureux et la vue sur le port de plaisance bien sympa.


Parmi les autres lieux où on aime bien flâner, on retient La cuisine de Laure (14 rue du marché) où on trouve plein d'accessoires, d'ustensiles et de jolie vaisselle, dans une joyeuse ambiance, l'élégante boutique 24 octobre (7 bis Grande Rue) qui propose des bijoux de créateurs et des bougies maison aux prix accessibles (les bougies, moins les bijoux), et la librairie-café Trait d'union (derrière le château) qui vend aussi des cartes Plonk et Replonk, et rien que ça c'est un gage de qualité !


Ne quittez pas le centre ville sans être passé par la boulangerie Thibaud (Grande Rue) pour acheter un Noirmoutrin (galette sablée à l'amande, à la confiture de framboise et à la croûte meringuée) et à La Cave de l'île (Grande Rue aussi) où vous trouverez une belle sélection de vins vendéens (et d'ailleurs) et un caviste bavard mais convaincant et de bon conseil !




Noirmoutier c'est aussi les plages et les balades à vélo (c'est tout plat !) qu'on vous laisse découvrir sur ces quelques clichés... 
La jetée de la plage des Dames
Le Bois de la Chaise
Le Bois de la Chaise
La plage du Mardi Gras
La plage du Mardi Gras
La jetée Jacobsen



La plage de Luzéronde

L'Herbaudière

Salade de carottes rôties, oranges et avocats


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 8 carottes (primeurs de préférence)
- 2 oranges
- 2 avocats
- 3 branches de persil plat
- 1 c.c. de cumin en grains
- huile d'olive
- sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C. 

Eplucher les carottes et les couper en tronçons dans le sens de la longueur (ou simplement les brosser si elles sont primeurs, et dans ce cas laisser une partie des fanes). Les déposer sur une feuille de papier cuisson, les arroser d'huile d'olive, saler et poivrer. Recouvrir hermétiquement d'une feuille de papier aluminium et enfourner pour 40 min. Au bout de ce temps, enlever l'aluminium et laisser cuire encore 10 min.

Pendant ce temps, émincer les avocats et les oranges pelées à vif. 

Disposer sur un plat les carottes, les avocats et les oranges. Saupoudrer de persil émincé et des graines de cumin. Arroser d'huile d'olive et du jus récupéré pendant la découpe des oranges. 

Servir aussitôt. 

Recette d'après Vital Food

Pesto à l'ail des bois



Ingrédients (pour 3 pots de 200 g) :
- 150 g de feuilles d'ail des ours
- 150 g d'amandes (ou noix de cajou ou pignons)
- 100 g de parmesan
- 200 ml d'huile d'olive
- sel, poivre

Faire dorer les amandes dans une poêle (attention à ne pas les laisser brûler !).

Laver les feuilles d'ail, les égoutter et les essuyer délicatement.




Mixer les feuilles, les amandes et le parmesan. Verser doucement l'huile pendant que le mixeur tourne. Saler et poivrer et rajouter de l'huile si nécessaire.

Verser le pesto dans des bocaux stérilisés et recouvrir d'une fine couche d'huile d'olive avant de les fermer. 

Conserver au frigo jusqu'à trois semaines ou congeler. 

Soupe carotte-coco


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 6 belles carottes
- 1 gousse d'ail
- 1 oignon
- 75 cl de bouillon de légumes
- 1 boîte de lait de coco
- 1 c.c. de curry
- huile d'olive
- sel, poivre

Dans une casserole faire revenir sans les laisser colorer les carottes coupées en rondelles, l'ail et l'oignon émincés. Ajouter le bouillon, assaisonner et laisser cuire 20 à 30 min (plus les carottes seront tendres, plus la soupe sera veloutée, mais attention à ne pas laisser tout le bouillon s'évaporer !).

Mixer le tout avec le curry et le lait de coco (commencer par verser 20 cl et compléter en fonction de la texture et du goût désirés - nous, on a mis toute la boîte !). 

Décorer d'herbes fraîches.

Recette d'après Vital Food


Nouilles sautées, sauce sésame


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 200 g de nouilles soba ou udon
- 1/2 chou chinois
- 1 cm de gingembre
- 1/2 concombre
- 2 oignons verts
- 1 c.s. de sésame
- 5 cl de sauce soja
- 3 c.c. de mirin
- 3 c.c. de vinaigre de riz
- 1 c.c. de nuoc-mâm
- 1 c.s. de jus de citron
- 3 c.c. d'huile de sésame
- 3 c.c. de tahini

Dans une casserole, porter à ébullition la sauce soja avec le mirin, le vinaigre et le nuoc-mâm. Laisser macérer 5 à 10 minutes. Ajouter le jus de citron, l'hile de sésame et le tahini. Mélanger et réserver.

Faire cuire les nouilles puis les rincer sous l'eau froide. Réserver.

Emincer le chou chinois, émincer le concombre en fines lamelles, râper le gingembre et émincer les oignons.

Dans un wok, faire chauffer la sauce avec le gingembre, ajouter le chou et les nouilles et faire sauter 1 à 2 minutes. 

Disposer les nouilles dans des assiettes, garnir avec le concombre et saupoudrer de sésame. 

Recette d'après Zeste, cuisinons simple et bon

Soupe de carottes au quinoa et à la feta


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1,2 kg de carottes
- 100 g de quinoa
- 300 g de feta
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 2 c.c. de paprika
- 1 c.s. de cumin moulu
- 2 citrons non traités
- 2 branches de menthe
- 75 cl de bouillon de volaille
- huile d'olive
- sel, poivre du moulin

Dans une grande casserole, faire revenir à feu vif avec l'huile d'olive l'oignon émincé et l'ail écrasé jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Ajouter ensuite les carottes coupées en gros dés, les épices et les zestes des citrons. Mélanger et cuire 5 minutes. Verser ensuite le bouillon et ajouter 60 cl d'eau. Assaisonner et porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser cuire 10 à 12 minutes. 

Pendant ce temps, cuire le quinoa. Réserver. Presser le jus des citrons et émietter la feta. 

Hors du feu, ajouter la moitié de la feta et le jus de citron. Mixer jusqu'à l'obtention d'une texture homogène. Rectifier l'assaisonnement.

Répartir la soupe dans des assiettes, déposer au centre un peu de quinoa, un peu de feta et décorer avec la menthe effeuillée. 

D'après une recette Zeste, cuisinons simple et bon

Porc sauté à la vietnamienne



Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 500 g de filet mignon
- 1 poivron jaune
- 1 poivron rouge
- 1 oignon rouge
- 2 bâtons de citronnelle
- 2 piments rouges
- 2 gousses d'ail
- 3 branches de menthe
- 3 c.s. de noix de cajou
- 1 c.s. de jus de citron vert
- 1 c.s. de sauce soja
- 2 c.s. de nuoc-mâm
- 2 c.s. de sucre
- huile d'arachide

Emincer très finement la partie blanche de la citronnelle. Ecraser l'ail. Emincer la viande en fines lamelles (plus c'est petit, mieux c'est !)
Faire bouillir le nuoc-mâm, la sauce soja, le sucre, l'ail et la citronnelle dans une casserole ou une sauteuse, puis ajouter le porc et bien mélanger. Laisser la viande caraméliser (pas plus de 5 min) puis couper le feu. Laisser mariner 30 minutes.

Pendant ce temps, émincer les poivrons (plus c'est petit...) et les piments. Réserver. 
Ecraser grossièrement les noix de cajou. Emincer la menthe (garder quelques feuilles entières pour la décoration).

Emincer l'oignon et le faire revenir à feu vif dans un wok. Il doit être presque brun. Ajouter la moitié du porc et faire sauter la viande pendant 2 minutes (elle doit se colorer). Débarrasser dans un plat et recommencer l'opération avec l'autre moitié de la viande. 
Verser dans le wok les poivrons et les piments. Baisser le feu afin que les poivrons ne prennent pas un goût de brûlé. Laisser cuire pendant 4 à 5 min (ou plus selon le croquant désiré) tout en mélangeant régulièrement. Ajouter ensuite la viande, le jus de citron et les noix de cajou. Bien mélanger et laisser cuire quelques minutes encore. Ajouter la menthe émincée. Mélanger à nouveau.

Servir avec du riz parfumé gluant, décorer de feuilles de menthe. 

Bo bun à la citronnelle


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 150 ml de vinaigre de riz + 2 c.s.
- 150 g de sucre + 3 c.s.
- 2 bâtons de citronnelle fraîche
- 3 carottes
- 1/2 concombre
- salade
- 320 g de filet de boeuf
- 1 oignon
- 200 g de vermicelles de riz
- 2 bâtons de citronnelle
- 1 c.s. de cassonade
- 4 gousses d'ail
- nuoc-mâm
- 1/2 citron
- 1 piment rouge
- 4 c.s. de cacahuètes grillées
- huile d'arachide
- herbes fraîches
- sel

Préparer les carottes vinaigrées à l'avance : les couper en julienne et les mettre à mariner au moins 2h dans 150 ml d'eau chaude, 150 ml de vinaigre de riz, 150 g de sucre et 1 c.c. de sel.

Préparer ensuite la marinade pour la viande : hacher finement la partie blanche de la citronnelle après en avoir enlevé la première enveloppe. Hacher 2 gousses d'ail. Couper le boeuf en fins morceaux et le mettre à mariner avec 2 c.s. de nuoc-mâm, 2 c.s. d'huile, la cassonade, l'ail et la citronnelle. Réserver.

Cuire les vermicelles de riz puis les passer sous l'eau froide. Réserver.

Préparer la sauce nuoc-mâm : dissoudre 3 c.s. de sucre avec 10 c.s. d'eau chaude, puis ajouter 4 c.s. de nuoc-mâm, 2 c.s. de jus de citron, 2 c.s. de vinaigre de riz, le piment rouge épépiné et ciselé et 2 gousses d'ail pressées. Réserver.

Couper le concombre en allumettes.

Emincer l'oignon et le faire saisir à feu vif avec un peu d'huile puis faire sauter le boeuf. 

Préparer le dressage : disposer dans chaque bol une poignée de vermicelles de riz, une part de concombre, une part de carottes (préalablement égouttées), quelques feuilles de salade (c'est très bon avec de la roquette), une part de viande. Verser un peu de sauce sur l'ensemble et parsemer d'herbes fraîches émincées et de cacahuètes pilées. 

D'après une recette Zeste, cuisinons simple et bon

Coeur coulant au chocolat et à l'orange


Ingrédients (pour 8 petits gâteaux) :

Pour le coeur : 
- 5 cl de crème liquide
- 25 g de chocolat noir

Pour le gâteau :
- 110 g de beurre
- 50 g de sucre
- 140 g de chocolat noir
- 2 oeufs
- 3 c.s. de crème liquide
- 1 c.s. de farine
- 1 c.s. de maïzena
- le zeste d'une orange

Préparer d'abord le coeur coulant en faisant chauffer la crème à feu doux. Retirer du feu juste avant l'ébullition et ajouter le chocolat en morceaux. Bien remuer et laisser refroidir. Verser dans un bac à glaçon et placer au congélateur.

Battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajouter la farine et la maïzena. Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec le beurre et la crème et ajouter l'ensemble au premier mélange. Ajouter enfin les zestes d'orange coupés finement. La texture doit être onctueuse. Placer le tout au frais pendant 1 h.

Faire chauffer le four à 200°C.

Déposer la pâte dans des moules en silicone ou, mieux, dans des emporte-pièces chemisés de papier cuisson. Enfoncer un glaçon de chocolat au milieu de chaque gâteau et mettre au four une petite dizaine de minutes. 

Démouler avec précaution et servir aussitôt.